Vie pratique

L’auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie assure au quotidien le bien-être de la personne à aider en l’assistant dans les gestes de la vie quotidienne comme la toilette, le ménage, la gestion du linge, les courses, l’aide au repas, l’aide administrative, mais pas seulement ; elle est là aussi pour partager des moments de convivialité et de loisirs.

Elle apporte de par sa présence un réconfort moral et psychologique, une aide efficace et professionnelle qui vise à privilégier l’autonomie de la personne à aider. Elle doit faire preuve de patience et d’écoute, doit pouvoir communiquer sa joie de vivre à la personne à aider.

             Elle est là pour aider mais ne doit pas faire à la place de.

Au fil du temps, elle devient un incontournable et est souvent considérée comme un membre à part entière de la famille. La personne aidée l’attend. Elle devient sa confidente.

Elle est d’ailleurs souvent bien perçue par la famille et identifiée comme un véritable relai de proximité. Elle connait bien les habitudes de la personne à aider et donc est capable de donner l’alerte en cas de problème.

Pour cela, elle dispose de plusieurs relais possibles :

– la structure l’ayant mandaté pour intervenir au domicile de la personne,

– l’infirmière libérale lorsque la situation médicale de la personne nécessite son intervention,

– le médecin traitant.

Sa présence et son action permettent bien souvent de maintenir ou de prolonger l’autonomie de la personne à aider, de retarder un éventuel placement en structure.

Le rôle de l’auxiliaire de vie est souvent méconnu du grand public mais est pourtant essentiel.

Isabelle Pingenot

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someoneTweet about this on Twitter0

Ce dossier appartient au thème : Vie pratique
D'autres dossiers sur le même thème peuvent vous intéresser :

RECHERCHER UN DOSSIER :